——————————————————————————

La lettre d’information n°38 – novembre-décembre 2020

——————————————————————————

 

Voici notre dernière lettre de l’année 2020. Vous y trouverez de nouvelles publications originales telle cette exposition sur la prison vue par les enfants, proposée par Lise Simon et Caroline Touraut, de nouveaux documents dans la collection Philippe Zoummeroff, une très essentielle chronologie du droits des femmes en France réalisée par Hélène Duffuler-Vialle et un bel enrichissement de la base HUGO. Patrimoine des lieux de justice grâce aux archives départementales de l’Ain.
Toute l’équipe vous souhaite de belles fêtes pour terminer cette éprouvante année. Portez-vous bien et rendez-vous en 2021, pour une rentrée que nous préparons d’ores et déjà avec quelques belles surprises.

Marc Renneville

Lire la lettre n° 38 de novembre-décembre 2020

A l’ombre des murailles. Quand le château était prison. Exposition Château de Mayenne

Château de MayenneConstruit à l’époque carolingienne, le château de Mayenne s’est agrandi et transformé au gré des siècles afin de s’adapter au contexte historique et à ses occupants successifs.
Résidence aristocratique et militaire probablement fondée par les comtes du Maine au Xe siècle, le monument appartient à une famille solidement implantée, les Mayenne, et se transmet de façon héréditaire dès le XIe siècle. Transformé en une imposante forteresse au XIIIe siècle, il devient un lieu de garnison relativement important au XVe siècle. Aux XVIe et XVIIe siècles, la ville connaît des périodes particulièrement tourmentées et le château, propriété de ducs qui n’y habitent plus, passe de main en main.  Il est alors utilisé comme lieu de détention de la fin du XVIIe siècle à 1934.
Le musée a ouvert ses portes en 2008 et le château sert aujourd’hui d’écrin aux collections municipales et départementales.

L’exposition est organisée autour de six chapitres :
– Histoire carcérale du château
– Mathurin Balayard
– Le personnel
– La prison au quotidien
– Les tentatives d’évasion et les évasions
– l’anthropométrie
et s’achève par la mise en ligne d’une riche collection de cartes postales anciennes du château.

Cette exposition lève le voile sur une période méconnue et importante de l’histoire du château de Mayenne. Elle reprend en partie l’exposition A l’ombre des murailles, quand le château était prison organisée par le Musée du château de Mayenne du 22 novembre 2014 au 20 septembre 2015, et présente des documents issus principalement des Archives départementales de Mayenne.

Accéder à l’exposition sur Criminocorpus.