Journée d’étude Humanités numériques et histoire de la justice


Regards croisés sur le patrimoine judiciaire

Jeudi 4 octobre 2018

Le thème de la deuxième journée d’étude annuelle du CLAMOR porte sur le patrimoine judiciaire. Cette thématique s’inscrit dans le cadre de deux recherches menées conjointement : Hugo, patrimoine des lieux de justice, projet financé par la mission de recherche Droit et Justice et Patrimoine carcéral normand, porté par l’université de Rouen et initié par Jean-Claude Vimont.

Cette journée entend aborder la question du patrimoine judiciaire en croisant les regards de professionnels issus de diverses disciplines : conservateurs du patrimoine, spécialistes de l’architecture et de l’urbanisme, archéologues, archivistes et historiens. Depuis l’article de J.-C. Vimont « Cent mille briques. Aspects du patrimoine pénal en Normandie » dans la revue Trames (1997) puis l’appel publié dans Libération à l’occasion des journées européennes du patrimoine le 18 septembre 2014, le « patrimoine sombre » a rencontré un intérêt croissant repoussant les frontières de ce champ disciplinaire.

L’objectif est de dresser un premier bilan des recherches menées en mettant au jour les enjeux du processus de patrimonialisation à partir d’études de cas. Les avancées et les résistances rencontrées par ce processus de patrimonialisation (concurrence des récits, mémoires conflictuelles) ainsi que sur les ressources du numérique pour la valorisation publique de la recherche seront évoquées au cours des tables rondes et communications. De même les limites et les formes du patrimoine judiciaire seront interrogées par une réflexion sur le patrimoine iconographique.

Cette journée d’étude sera suivie par la deuxième édition de la Nuit du droit pour laquelle le CLAMOR proposera une animation (conférence, expositions, complaintes chantées, documentaire) dans le grand hall de la Fondation Maison des sciences de l’homme, de 17h30 à 20h

Programme
Matinée
Présidence Martine Kaluszynski, Directrice de recherche, CNRS
Accueil à partir de 9.45

10.00 – 10.10 : Mot d’accueil par Marc Renneville, Directeur du CLAMOR
10.10 – 10.55 : Le patrimoine carcéral de Gaillon,
Table-ronde avec France Poulain (Architecte des Bâtiments de France en chef, Chef de l’unité départementale de l’architecture et du patrimoine de l’Eure DRAC Normandie), Dominique Pitte ( archéologue).
Répondants : Marc Renneville (Clamor), Sophie Victorien (Clamor)
10.55 – 11.35 : Les sources pour la base de données Hugo aux Archives nationales, Cyprien Henri (conservateur au département de la Justice et de l’Intérieur) et Marion Veyssière (Conservateur en chef du patrimoine, responsable du département de la Justice et de l’Intérieur)
11.35 – 12.15 : Travailler sur la base HUGO avec les étudiants,
Marie Houllemare, Maître de conférences, Université d’Amiens.
11.50 – 12.30 : Discussions

Après-midi
Présidence Myriam Tsikounas, professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

14.30 – 15.10 : Quelle valorisation pour le patrimoine iconographique ? : l’exemple sériel d’une figure de pirate,
Pierre Prétou (Maître de conférences, Université de La Rochelle)
15.10 – 15.50 : Montluc. Une histoire plurielle à valoriser,
Marc André (Maître de conférence, Groupe de Recherche d’Histoire, Université de Rouen )
15.50– 16.00 : Pause
16.00 – 16.45 : Un webdocumentaire autour de Clairvaux: «Le cloître et la prison, les espaces de l’enfermement», Isabelle Heulant-Donat (CERHIC, Université de Reims) et Elisabeth Lusset (CNRS-LAMOP),
Répondant : Jean-Lucien Sanchez (DAP, ministère de la Justice, Clamor)
16.45 – 17.00 : Conclusions

Lieu : Fondation Maison des Sciences de l’Homme
Forum numérique-Bibliothèque
1er étage – 54 boulevard Raspail – 75006 Paris

Attention ! Entrée libre mais compte tenu du nombre limité de places, inscription obligatoire en adressant un message à clamor@criminocorpus.org

Cette journée d’étude sera suivie par la deuxième édition de la Nuit du droit pour laquelle le CLAMOR proposera une animation (conférence, expositions, complaintes chantées, documentaire) dans le grand hall de la Fondation Maison des sciences de l’homme, de 17h30 à 20h.

Humanités numériques et histoire de la justice (journée d’étude)

Affiche Miles Hyman
Miles Hyman. Tous droits réservés

Le CLAMOR organise le jeudi 19 octobre 2017 la première édition de ses journées d’étude sur le thème « Humanités numériques et histoire de la justice ».

A partir d’ un état des lieux des principaux projets numériques développés avec le CLAMOR depuis sa création en septembre 2015, il s’agira d’aborder plusieurs questions :  l’articulation d’une recherche à une valorisation numérique, la mutualisation de la construction d’instrument de recherche, la structuration des corpus en ligne, l’expérience d’un projet pédagogique numérique, la recherche participative et enfin la connaissance des publics et des usages des ressources numériques.

Jeudi 19 octobre 2017
Fondation Maison des Sciences de l’Homme
Forum numérique-Bibliothèque
1er étage – 54 boulevard Raspail – 75006 Paris

Entrée libre dans la limite des places disponibles.


PROGRAMME

Matinée
Présidence Françoise Thibault, Vice-présidence de l’Alliance ATHENA
Accueil à partir de 9.30

10.00 – 10.10 : Ouverture de la journée par Marc Renneville, Directeur du CLAMOR
10.10 – 10.30 : Introduction de la journée par Françoise Thibault, Vice-présidence de l’Alliance Athéna
10.30 – 11.00 : Marie Houllemare, Maître de conférences, Université d’Amiens
Un projet d’exposition, Les lieux de justice dans les colonies ­françaises au XVIIIème siècle
11.00 – 11.15 : pause
11.15 – 11.50 : Pierre Piazza, maître de conférences, Université de Cergy-Pontoise et Hervé Colombani, réalisateur
Chez les « experts » : sauvegarde d’une mémoire policière
11.50 – 12.30 : Discussions


Après-midi
Présidence Marion Veyssière, Conservateur en chef du patrimoine, responsable du département de la Justice et de l’Intérieur, Archives nationales

14.30 – 15.00 : Hélène Bellanger, Enseignante et chercheure au centre d’Histoire de Sciences Po
Au tribunal. Corpus et pédagogie numérique
15.00 – 15.50 : Table ronde animée par Martine Kaluszynski, Directrice de recherche, CNRS
Hugo – Patrimoine des lieux de justice, avec Caroline Soppelsa, Ingénieur CNRS ; Hélène Duffuler, Université d’Artois ; Marc Renneville, directeur de recherche, CNRS ; Sophie Victorien, ­Ingénieur de recherche, CNRS.
15.50 – 16.15 : Emmanuelle Papinot, doctorante Université de Toulouse
Qui sont les visiteurs de criminocorpus.org ? Un apport de l’ergonomie cognitive.
16.15 – 17.00 : Discussions

CLAMOR – La lettre d’info n°15

——————————————————————————

La lettre d’information n°15 – Juin – Juillet 2017

——————————————————————————

La pause estivale approche et nous sommes très heureux de vous faire part de nos dernières mises en ligne.
Depuis sa création, Criminocorpus est pensé comme un service ouvert dont les ressources sont librement accessibles. Nous avons toujours cherché à associer autant que possible les utilisateurs de la plateforme. Nous vous offrons aujourd’hui les moyens de vous impliquer plus directement au projet, et parce que nous sommes convaincus que Criminocorpus est une œuvre collective, vous pouvez y contribuer de deux manières :
– Profitez  de vos congés d’été pour répondre à la grande enquête que nous avons tout récemment lancée pour mieux connaître vos usages sur Criminocorpus et améliorer  notre Musée. Notre objectif est d’atteindre 500 réponses d’ici à la fin de l’été. Cela ne vous prendra que 10 à 15 mn de votre temps mais nous sera d’un grand service ! Et si vous avez déjà rempli le questionnaire, invitez vos collègues ou vos proches le faire à leur tour.
C’est par ici.
– Envoyez-nous vos photos de vacances ! Le projet HUGO, Patrimoine des lieux de justice est entré dans sa phase participative. Vous passez devant un tribunal, un lieu de détention, un palais de justice ? Pensez à nous envoyer la photo, en nous signalant précisément le lieu. Toutes les informations sur cette recherche participative sont disponibles à cette adresse.
Bel été à toutes et à tous!
La rédaction

Lire la Lettre

Hugo. Une recherche participative sur le patrimoine judiciaire

HUGO. L’outil numérique au service du patrimoine judiciaire est un projet visant le récolement et la valorisation des données portant sur le patrimoine judiciaire et pénitentiaire français. Son objectif est d’initier un large panorama ouvert à tout type d’édifice judiciaire afin de cerner les similitudes et les spécificités de chaque lieu.

Cette recherche a reçu le soutien de la Mission de recherche Droit et Justice. Elle est réalisée en partenariat avec les Archives nationales, la région Normandie, le centre d’histoire judiciaire de Lille, le ministère de la Justice et le CNRS. (Financement 24 mois – 2016-2018- GIP Justice)

Un outil collaboratif

Construit dans un cadre interdisciplinaire avec des ­archivistes, des historiens et historiens de l’art, l’interface Hugo permettra de collecter les ­éléments architecturaux, culturels, matériels (objets) et immatériels (traces du quotidien, graffitis…) qui constituent le ­patrimoine ­judiciaire de la France, de les décrire et de les géolocaliser.
Initié dans le cadre d’un partenariat avec la région Normandie, cet inventaire du patrimoine judiciaire de la France est réalisé en collaboration avec les Archives nationales de France. Il est ouvert à toute institution souhaitant participer au projet.

… pour une recherche participative

L’outil numérique s’ouvrira à mi-projet à une participation publique. Il s’agira d’offrir la possibilité à chaque ­citoyen, qu’il soit spécialiste, acteur de terrain ou passionné, de contribuer au recueil de données. Via un formulaire en ligne, les informations  ou images collectées pourront, après validation, être intégrées à la base de données.

HUGO est piloté par le CLAMOR et coordonné en interne par Marc Renneville et Sophie Victorien. Le projet a reçu le soutien de la Mission de recherche Droit et Justice et de la région Normandie. Il est réalisé en partenariat avec les Archives nationales, l’Université de Rouen, l’équipe InTRu (Tours), l’École nationale d’administration pénitentiaire et le Centre d’histoire judiciaire de Lille.

Le compte Twitter  @HUGOgeojustice vous relaiera toute l’actualité des dernières mises en ligne.

Plus d’information sur le projet : https://hugo.criminocorpus.org/fr/

Vous souhaitez participer ?  Rendez-vous sur : https://criminocorpus.org/fr/reperes/lieux-de-justice/hugo-participer-au-projet/