CLAMOR – La lettre d’info n°22

——————————————————————————

La lettre d’information n°22 – mai-juin 2018

——————————————————————————

Pour notre dernière lettre avant la pause estivale, une lettre double ! Tout d’abord, nous avons le grand plaisir de vous annoncer la mise à disposition de la nouvelle version du projet « Au Tribunal ». Lancé en 2015 dans le cadre d’un partenariat initial entre Sciences Po, le CLAMOR, la Cour d’appel de Paris et le Centre des monuments nationaux, ce projet innovant a mobilisé une quarantaine de contributeurs de différentes institutions judiciaires, universitaires et culturelles, et près de 150 étudiants de licence et master. Il a permis de mettre à disposition une visite du palais de justice de Paris, des témoignages sur le fonctionnement de la cour d’assises, des notions de droit pénal, des documents sur le procès Pétain. Il y a aujourd’hui en ligne plus de 200 extraits filmés inédits à découvrir…
Nous prenons date pour la rentrée avec la journée du 4 octobre 2018. Le CLAMOR tiendra sa deuxième journée d’étude. Elle sera consacrée au patrimoine judiciaire. À partir de 17h30, nous participerons à la 2e édition de la Nuit du droit, au 54 boulevard Raspail, pour évoquer l’histoire de ce lieu qui fut une prison militaire avant d’être le site de la Maison des sciences de l’homme de Paris. Au programme : une exposition sur l’histoire de la justice, des informations sur la captivité de Dreyfus, des complaintes chantées… L’accès sera ouvert au public, de 17h30 à 20h.
Nous souhaitons un bel été à chacun !
La rédaction.

Lire la lettre

CLAMOR – La lettre d’info n°21

——————————————————————————

La lettre d’information n°21 – Avril 2018

——————————————————————————

Nous avons le plaisir de vous annoncer l’arrivée au CLAMOR de Chloé des Courtis qui vient renforcer l’équipe d’édition. Spécialisée en édition et documentation numériques, Chloé est en charge de la gestion des données de la bibliothèque numérique du musée Criminocorpus.
Nous lui souhaitons la bienvenue !

Et ce mois-ci encore, des nouveautés à découvrir sur nos sites.

Nous vous souhaitons de belles découvertes et de bons moments de lecture.

La rédaction.

Lire la lettre

CLAMOR – La lettre d’info n°20

——————————————————————————

La lettre d’information n°20 – Mars 2018

——————————————————————————

Les Archives nationales ont présenté l’an dernier, du 30 novembre 2016 au 27 mars 2017, à l’Hôtel de Soubise la remarquable exposition « Présumées coupables » qui mettait en perspective le thème du crime au féminin, objet de multiples fantasmes véhiculés depuis toujours par les mythes, la religion, l’iconographie, la littérature, le cinéma, etc. Les visiteurs étaient mis au contact de centaine de pièces de procédure qui leur donnaient une autre vision de cette criminalité et, plus généralement, de la place accordée à la femme dans les sociétés européennes, sur plus de cinq siècles d’histoire à travers cinq archétypes féminins : la sorcière, l’empoisonneuse, l’infanticide, la pétroleuse et la traîtresse. Grâce à un partenariat avec le CLAMOR, la version numérique de cette exposition a été mise en ligne sur Criminocorpus le 8 mars dernier, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes. Ce portage en ligne s’inscrit dans le cadre d’un partenariat documentaire particulièrement riche engagé dès la création de l’UMS avec les Archives nationales. Les collaborations nouées grâce à ce partenariat nous permettent, outre la mise en ligne des expositions réalisées par les Archives nationales, de développer différents projets au cœur du musée numérique, notamment autour de HUGO, l’inventaire patrimonial des lieux de jugement et d’exécution des peines. Nous reviendrons dans les prochaines Lettres d’information sur ce projet auquel nous vous proposons de collaborer.
Nous vous souhaitons une bonne lecture et de belles découvertes !

La rédaction.

Lire la lettre d’information.

CLAMOR – La lettre d’info n°19

——————————————————————————

La lettre d’information n°19 – Janvier 2018

——————————————————————————

Cher-e-s abonné-e-s
Nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2018 ! Qu’elle vous apporte joie, bonheur et sérénité.
Cette première lettre de l’année nous permet de faire un rapide retour sur l’année écoulée et les projets que nous avons réalisés : L’ouverture du service HUGO – patrimoine des lieux de justice. Ce projet financé par le GIP Mission de recherche Droit et Justice s’enrichit au fil de l’eau. Le partenariat engagé avec les archives nationales de France va permettre la mise en ligne de nouvelles informations en 2018. Ce projet est aussi participatif et ouvert aux contributions citoyennes : chacun peut y contribuer, par l’apport de documents ou de photos.
Deux projets ont marqué l’année 2017 :
– La mise en ligne d’un documentaire en 9 volets « Paroles d’experts de l’identité judiciaire. L’empreinte d’Alphonse Bertillon », tourné au cœur du service Régional de l’Identité judiciaire de la préfecture de police de Paris par Pierre Piazza et Hervé Colombani avec la complicité de Norbert Fleury.
– La mise en ligne de la base de données sur les Complaintes criminelles, issue d’une longue et patiente recherche menée par J.F. « Maxou » Heintzen : un accès à plus de 850 complaintes relatives à 426 crimes géolocalisés. Des discussions sont en cours pour mettre à disposition les documents et les timbres sonores.
Enfin, l’activité sur le blog n’a pas fléchie : en une année, plus d’un demi-million de visiteurs uniques ont consulté le carnet.
Le rapport d’activité 2017 du CLAMOR sera prochainement disponible en ligne.
Pour 2018, nous vous réservons de belles découvertes, de nouvelles expositions, une nouvelle visite … et bien d’autres choses encore !
Merci de votre fidélité et de votre intérêt pour nos activités. Bonne lecture !
La rédaction.

Lire la lettre d’information.

CLAMOR – La lettre d’info n°18

——————————————————————————

La lettre d’information n°18 – Novembre 2017

——————————————————————————

Ce mois-ci la police scientifique est à l’honneur sur Criminocorpus avec la mise en ligne d’une série de neuf documentaires tournés au service Régional de l’Identité Judiciaire de la Préfecture de Police de Paris. Neufs regards d’experts qui nous éclairent sur les pratiques et les techniques de l’identification policière et ce qu’elles doivent encore, plus d’un siècle après leur développement, à Alphonse Bertillon. Criminocorpus était aussi présent pour l’édition 2017 de Paris Polar. Animation d’une table ronde, présentation de nos projets et rencontre avec le public du Festival dont le thème cette année était « Femmes face au Crime »… Notre actualité, c’est aussi le lancement d’un séminaire public en partenariat avec Sciences Po, les Archives nationales et le Centre des Musées nationaux autour des questions d’archives, de patrimoine et d’humanités numériques, une belle exposition sur les lieux de justice dans l’Ain et la mise en ligne, dans la revue, d’un ensemble d’articles qui viennent enrichir le dossier thématique consacré à « Identification, contrôle et surveillance des personnes ».
Nous vous souhaitons de belles découvertes !
La rédaction.

Lire la Lettre d’information.

S’abonner à la Lettre d’information.

CLAMOR – La lettre d’info n°17

——————————————————————————

La lettre d’information n°17 – Octobre 2017

——————————————————————————

Ce mois-ci, nous vous proposons plusieurs améliorations notables dans le musée. Tout d’abord, la rubrique « collections » est revenue à son ancienne dénomination « bibliothèque », plus explicite. La bibliothèque reste organisée en collections mais celles-ci sont regroupées (comme les expositions) en grandes catégories thématiques : « faits divers, tribunaux, prisons, bagnes… ». Chaque collection pourra aussi contenir des sous-thèmes rassemblant les documents. Cette nouvelle fonctionnalité suppose une reprise de l’indexation. Elle sera peu à peu visible sur les collections contenant de nombreux documents.
Afin d’optimiser l’affichage sur mobile et écran 16/9e, les vidéos sont désormais présentées – selon l’écran – sur une double colonne ou une colonne simple affichant d’abord le lecteur vidéo.
Dans le Musée toujours, de nouvelles mises en ligne : on découvrira une exposition proposée par le service des archives départementales de Seine-Maritime et une nouvelle collection de documents reproduisant les matériaux du reportage photographique réalisé par Raymond Méjat en 1939 en Guyane.
Le beau projet « Complaintes criminelles (1870-1940) » mené par Jean-François « Maxou » Heintzen est accessible en ligne. Cette nouvelle base de référence recense 823 complaintes liées à 426 faits divers géolocalisés. La base en ligne n’est pas figée : les paroles seront peu à peu ajoutées, ainsi que les mélodies sur lesquelles elles étaient chantées. Chacun peut participer en contactant l’auteur. Nous rendrons compte de ces avancées dans les prochaines Lettres.
Enfin, nous vous attendons nombreux le 19 octobre prochain pour notre première journée d’étude « Humanités numériques et histoire de la justice », qui sera l’occasion de faire le point et d’échanger sur nos projets en cours.
Nous vous souhaitons une bonne lecture !
La rédaction.

Lire la lettre d’information

CLAMOR – La lettre d’info n°16

——————————————————————————

La lettre d’information n°16 – Septembre 2017

——————————————————————————

Cette lettre de rentrée vous présente les publications réalisées durant l’été : cinq nouvelles expositions à découvrir dans le musée. Le module de visite des lieux de justice est en cours d’amélioration pour accueillir la reprise de la publication du projet « Au Tribunal ». HUGO. Patrimoine des lieux de justice a fait l’objet d’une présentation lors des Journées européennes du patrimoine, grâce à l’accueil du Musée national de l’Éducation. Notez également que le 19 octobre, le CLAMOR organisera sa première journée d’étude sur le thème « Humanités numériques et histoire de la justice ». Nous vous invitons à y prendre part. Enfin, nous vous rappelons que l’enquête sur les usagers de notre Musée reste ouverte. Il est encore temps d’y répondre et de la faire connaître !

Nous vous souhaitons une bonne lecture !

Lire la lettre d’information.

CLAMOR – La lettre d’info n°15

——————————————————————————

La lettre d’information n°15 – Juin – Juillet 2017

——————————————————————————

La pause estivale approche et nous sommes très heureux de vous faire part de nos dernières mises en ligne.
Depuis sa création, Criminocorpus est pensé comme un service ouvert dont les ressources sont librement accessibles. Nous avons toujours cherché à associer autant que possible les utilisateurs de la plateforme. Nous vous offrons aujourd’hui les moyens de vous impliquer plus directement au projet, et parce que nous sommes convaincus que Criminocorpus est une œuvre collective, vous pouvez y contribuer de deux manières :
– Profitez  de vos congés d’été pour répondre à la grande enquête que nous avons tout récemment lancée pour mieux connaître vos usages sur Criminocorpus et améliorer  notre Musée. Notre objectif est d’atteindre 500 réponses d’ici à la fin de l’été. Cela ne vous prendra que 10 à 15 mn de votre temps mais nous sera d’un grand service ! Et si vous avez déjà rempli le questionnaire, invitez vos collègues ou vos proches le faire à leur tour.
C’est par ici.
– Envoyez-nous vos photos de vacances ! Le projet HUGO, Patrimoine des lieux de justice est entré dans sa phase participative. Vous passez devant un tribunal, un lieu de détention, un palais de justice ? Pensez à nous envoyer la photo, en nous signalant précisément le lieu. Toutes les informations sur cette recherche participative sont disponibles à cette adresse.
Bel été à toutes et à tous!
La rédaction

Lire la Lettre

CLAMOR- La lettre d’info n°14

——————————————————————————

La lettre d’information n°14 – Mai 2017

——————————————————————————

Nous avons le plaisir de vous présenter ce mois-ci l’ouverture de HUGO. Patrimoine des lieux de justice.
Mené avec de nombreux partenaires, dont les Archives nationales, HUGO vise à dresser un inventaire géolocalisé des lieux de jugement et d’exécution des peines en collectant des informations relatives à l’architecture, l’histoire et la mémoire des lieux. Conçu comme une oeuvre collective, HUGO offre à chacun la possibilité de contribuer à la collecte des données. Cette recherche participative est une grande première dans l’aventure Criminocorpus. On compte sur vous !

Le CLAMOR organise le 8 juin prochain une séance de séminaire ouverte dédiée à la présentation des expositions dans le Musée Criminocorpus. Nous présenterons des expositions réalisées… mais aussi des projets en cours. Vous retrouverez toutes les informations sur notre blog.
Ce mois-ci encore, des nouveautés à découvrir sur nos sites.
Nous vous souhaitons une bonne lecture.

La rédaction.

Lire la lettre.

CLAMOR – La lettre d’info n°13

——————————————————————————

La lettre d’information n°13 – Avril 2017

——————————————————————————

Un mois d’avril bien dense pour l’équipe du CLAMOR et de nouvelles informations à vous communiquer :

Prix Criminocorpus – Mention Jean-Claude Vimont :
Aude-Cécile Monnot a remporté la première édition du Prix Criminocorpus – Mention J.-C. Vimont pour l’excellence et l’originalité de son  projet « Exercer la justice révolutionnaire au quotidien : pratiques judiciaires de cours locales en Asie centrale soviétique, 1926-1945 ».
Le projet consiste en un article de recherche publié dans la revue Criminocorpus et une exposition en ligne. Le prix sera officiellement remis lors d’une séance publique organisée par l’Association Criminocorpus au second semestre 2018.
Compte tenu de la qualité des dossiers reçus, le comité éditorial a également souhaité distinguer deux autres projets en décernant une mention spéciale à Nicolas Picard pour la réalisation d’une base de données consacrée aux trajectoires judiciaires et biographiques des condamnés à mort de droit commun, en France, au 20ème siècle ; ainsi qu’une distinction pour le projet d’exposition porté par Jonas Campion « Le désordre dans la rue ? Polices, gendarmeries et maintien de l’ordre public en Belgique durant l’entre-deux-guerres ».
Ces projets bénéficieront d’un accompagnement par l’équipe du CLAMOR pour leur mise à disposition en ligne sur Criminocorpus.

Dans le musée, nous vous invitons à découvrir deux nouveaux chapitres apportés à l’exposition « Mémoire des murs » portant sur les graffitis de lieux de détention ; l’ouverture d’une nouvelle collection « Témoignages de justice » en collaboration avec l’Association Française pour l’Histoire de la Justice ainsi qu’un lot important de nouvelles sources dans la collection Zoummeroff.

L’équipe a également engagé le travail de mise en ligne ligne de l’exposition « Présumées coupables » qui s’est achevée dernièrement aux Archives nationales.

Enfin, nous vous rappelons que nous avons quitté nos bureaux de l’avenue de France pour rejoindre, avec la Fondation Maison des Sciences de l’Homme qui nous héberge, les bureaux historiques situés au 54 boulevard Raspail, un lieu de mémoire hautement symbolique pour l’équipe Criminocorpus puisque le bâtiment fut construit sur l’emplacement de l’ancienne prison militaire du Cherche-Midi qui fut aussi un lieu de formation pour les personnels de l’Administration pénitentiaire.

Nous vous souhaitons de belles découvertes et une bonne lecture !

Lire la Lettre