CLAMOR – La lettre d’info n° 43

——————————————————————————

La lettre d’information n°43 – Septembre-Octobre 2021

——————————————————————————

Depuis plus de 15 ans maintenant, Criminocorpus propose des expositions issues de partenariats très fructueux avec des musées, des centres d’archives publiques, des bibliothèques, des institutions judiciaires et des collectionneurs privés.
Nous avons passé le cap des 50 expositions l’année dernière et il nous a semblé opportun de mettre à jour l’organisation de ce corpus, pour rendre les expositions plus accessibles, mieux signalées, plus riches en contenus et disons-le, plus belles encore, pour que nos visiteurs prennent plaisir à leur consultation.

Toute l’équipe du CLAMOR a le plaisir de vous annoncer le lancement de ce nouveau module dans lequel toutes les expositions existantes seront progressivement versées. Ce nouveau module pour les expositions constitue pour le musée un gros investissement et nous espérons qu’il saura répondre à vos attentes. Nous vous invitons donc à le découvrir et à retrouver toutes nos dernières publications.

Nous vous souhaitons une bonne lecture !

Lire la lettre n°43 – Septembre-Octobre 2021

 

CLAMOR – La lettre d’info n°42

——————————————————————————

La lettre d’information n°42 – Juillet 2021

——————————————————————————

Nous avons le plaisir de vous présenter nos dernières publications avant la pause estivale.
Nous vous souhaitons une bonne lecture.
La rédaction

Lire la lettre n° 42 du mois de juillet 2021.

CLAMOR – La lettre d’info n°41

——————————————————————————

La lettre d’information n°41 – Avril 2021

——————————————————————————

Nous avons le plaisir de vous présenter de nouvelles publications et de vous annoncer qu’à l’issue d’un travail de sélection et la construction d’un entrepôt spécifique, une partie de nos collections est désormais accessible sur Gallica.
Le moissonnage de ces données par la BnF nous permet de parachever la valorisation des collections confiées par nos partenaires publics et les collectionneurs privés qui nous font confiance.

Nous vous souhaitons de belles découvertes.

La rédaction.
Lire la lettre n° 41 du mois d’avril 2021.

CLAMOR – La lettre d’info n°40

——————————————————————————

La lettre d’information n°40 – Mars 2021

——————————————————————————

 

Nous avons le plaisir de consacrer l’essentiel de cette 40e lettre d’information à la publication des actes du colloque organisé en avril 2019 sur le thème «  Les complaintes criminelles en France après 1870 : inventaire, problématisation, valorisation d’un corpus méconnu ».

Cette manifestation scientifique a marqué l’aboutissement d’un projet de recherche à la fois historique et musicologique ayant comme objectif d’étudier les conditions de la disparition d’un genre « les complaintes criminelles » et la mutation de ce media populaire vers ce que nous nommons aujourd’hui la chanson réaliste.

Ce projet a été initié par Jean-François « Maxou » Heintzen, membre correspondant du Clamor, qui a procédé à la récolte patiente et minutieuse de plus d’un millier de complaintes en les compilant au sein d’une base de données. Un bilan d’étape est disponible ici. C’est ce corpus rendu accessible au sein du musée Criminocorpus, qui a permis d’engager une réflexion pluridisciplinaire sur les complaintes criminelles. Statut de ce corpus inédit, exploration d’un domaine historiographique jusqu’ici délaissé, réflexions méthodologiques sur les apports de cette documentation rare et fragile à l’histoire de la justice sont quelques-unes des pistes explorées dans les actes de notre colloque.

Lire la lettre n°40 du mois de mars 2021

CLAMOR – La lettre d’info n°39

——————————————————————————

La lettre d’information n°39 – Janvier 2021

——————————————————————————

Cette première lettre mensuelle est l’occasion de vous adresser nos meilleurs vœux pour l’année 2021. Malgré la crise sanitaire, nous nous efforcerons de vous offrir, tout au long de cette année, de bonnes nouvelles et beaucoup d’espoir, à travers notamment la mise en ligne de témoignages de professionnels (éducateurs, psychologues, magistrats…) qui ont eu à cœur de contribuer au vivre ensemble et de belles archives sur l’histoire de la justice.

Portez-vous bien et bonne lecture !

Lire la lettre de janvier 2021

CLAMOR – La lettre d’info n°38

——————————————————————————

La lettre d’information n°38 – novembre-décembre 2020

——————————————————————————

 

Voici notre dernière lettre de l’année 2020. Vous y trouverez de nouvelles publications originales telle cette exposition sur la prison vue par les enfants, proposée par Lise Simon et Caroline Touraut, de nouveaux documents dans la collection Philippe Zoummeroff, une très essentielle chronologie du droits des femmes en France réalisée par Hélène Duffuler-Vialle et un bel enrichissement de la base HUGO. Patrimoine des lieux de justice grâce aux archives départementales de l’Ain.
Toute l’équipe vous souhaite de belles fêtes pour terminer cette éprouvante année. Portez-vous bien et rendez-vous en 2021, pour une rentrée que nous préparons d’ores et déjà avec quelques belles surprises.

Marc Renneville

Lire la lettre n° 38 de novembre-décembre 2020

CLAMOR – La lettre d’info n°37

——————————————————————————

La lettre d’information n°37 – Octobre 2020

——————————————————————————

La nouveauté la plus notable de la plateforme Criminocorpus ce mois-ci est la modification de la politique éditoriale de notre carnet de recherche qui se recentre sur l’actualité des publications de la plateforme, de ses membres et de ses partenaires.
Les interactions croissantes suscitées par l’actualité culturelle (littérature, radio, télévision, presse et web) nous ont incités à déplacer cette information sur une page Facebook « Culture et justice ».

Bonne lecture. Belles découvertes.
Prenez soin de vous.

La rédaction

Lire la lettre du mois d’octobre 2020.

CLAMOR – La lettre d’info n°36

——————————————————————————

La lettre d’information n°36 – Septembre 2020

——————————————————————————

Nous avons traversé un funeste été marqué par la disparition de trois compagnons de route de Criminocorpus. Philippe Zoummeroff (1930-2020), ancien industriel et mécène de la BnF était un collectionneur d’ouvrages, généreux et bienveillant. Souhaitant partager et transmettre ses acquisitions, il nous a permis de mettre en ligne une partie de sa précieuse collection privée sur l’histoire de la justice avant qu’elle ne soit dispersée. Plus de 6000 images couvrant la période XVIe – XXe siècle, ont ainsi rejoint la bibliothèque du musée. La richesse de cette collection témoigne de sa soif de connaissance, de son immense érudition et de sa volonté de partage.
Notre collègue et ami Jean-Claude Farcy (1945-2020) était un membre fondateur de Criminocorpus. Présent dès 2003, il fut à l’initiative de plusieurs projets et le rédacteur en chef de notre revue de 2011 à 2013. Très actif, poussant au plus loin les possibilités du numérique, personnalité discrète, infatigable chercheur, il fut comme l’a écrit Marc Renneville tout à la fois un pilier et une locomotive pour l’équipe. Il nous avait remis un ultime article en juin, nous précisant comme un dernier clin d’œil « je vous le remets dès à présent, mon âge pourrait me jouer des tours… ». Déjà cruellement éprouvés par ces disparitions, nous n’étions pas préparés à recevoir l’annonce du décès tragique de Dominique Kalifa (1957-2020), qui était membre du comité scientifique du site, là aussi, depuis sa création.
Ces disparitions nous obligent. Criminocorpus repose depuis l’origine sur des valeurs d’exigence scientifique, de partage des connaissances et d’accessibilité au public. Nous poursuivrons le projet dans la continuité de cet élan, en fidèle mémoire à nos compagnons de route.

Nous espérons tenir une présence à Blois en octobre prochain, à l’invitation du Défenseur des droits de l’homme, pour participer aux rencontres Les droits aux Rendez-vous de l’Histoire. Nous y installerons l’exposition sur l’histoire de la Justice, visible en ligne dans le musée.

Nous vous invitons à découvrir nos dernières mises en ligne et la collection proposée par le Musée Ernest-Cognacq qui nous donne à découvrir un fonds exceptionnel : le fonds Albert Ubaud.

Lire la lettre du mois de septembre 2020

CLAMOR – La lettre d’info n°35

——————————————————————————

La lettre d’information n°35 – Juin 2020

——————————————————————————

Bonjour,
Nous sommes ravis de vous retrouver et de vous présenter les dernières mises en ligne et nouveautés publiées durant la singulière période que nous avons traversée.
L’équipe Criminocorpus est fortement mobilisée par la refonte du module des expositions. A partir de l’analyse et du travail en ergonomie cognitive menés par Emmanuelle Papinot, l’objectif est de faciliter l’accès et la navigation de l’usager en fonction de différents scénarios de consultation. La réalisation est en cours. Nous vous en dirons plus à la rentrée.
Nous vous proposons dans l’attente de découvrir les deux dernières expositions du musée.
Nous avons également terminé la mise en ligne et l’indexation du corpus du Petit Parisien. Enfin, nous avons enrichi la base de données HUGO – Patrimoine des lieux de justice avec différents clichés issus des collections du musée national de l’éducation. Celles-ci constituent une source particulièrement riche pour l’histoire de l’éducation et de l’enfance, et proposent également une iconographie très intéressante sur les lieux de justice et de peine. Nous sommes heureux de ce partenariat qui s’inscrit dans la volonté de valorisation de ses collections entreprise par le musée national de l’éducation depuis plusieurs années.

Bonne lecture !

Lire la lettre d’information

CLAMOR – La lettre d’info n°34

——————————————————————————

La lettre d’information n°34 – Avril 2020

——————————————————————————

Bonjour,
Cette lettre a été conçue dans les conditions particulières que nous connaissons tous.
Nous espérons que vous vous portez bien et nous formulons des vœux de santé pour vous et vos proches.
L’équipe du Clamor poursuit autant que possible son activité et nous avons le plaisir de vous présenter de nouvelles publications. Le musée virtuel vous invite également à redécouvrir, à votre rythme, ses expositions, parcours et visites de lieux fermés ou disparus, vidéos (mémoire de magistrats de la collection AFJH, mais aussi celles réalisées chez les experts du service parisien de l’identité judiciaire de la police scientifique).
Notez également qu’à titre exceptionnel et durant toute la période de confinement, les articles de notre revue sont accessibles en téléchargement gratuit au format PDF. Profitez-en !
Nous vous souhaitons de belles découvertes.

La rédaction.

Lire la lettre d’information.