CLAMOR – La lettre d’info n°35

——————————————————————————

La lettre d’information n°35 – Juin 2020

——————————————————————————

Bonjour,
Nous sommes ravis de vous retrouver et de vous présenter les dernières mises en ligne et nouveautés publiées durant la singulière période que nous avons traversée.
L’équipe Criminocorpus est fortement mobilisée par la refonte du module des expositions. A partir de l’analyse et du travail en ergonomie cognitive menés par Emmanuelle Papinot, l’objectif est de faciliter l’accès et la navigation de l’usager en fonction de différents scénarios de consultation. La réalisation est en cours. Nous vous en dirons plus à la rentrée.
Nous vous proposons dans l’attente de découvrir les deux dernières expositions du musée.
Nous avons également terminé la mise en ligne et l’indexation du corpus du Petit Parisien. Enfin, nous avons enrichi la base de données HUGO – Patrimoine des lieux de justice avec différents clichés issus des collections du musée national de l’éducation. Celles-ci constituent une source particulièrement riche pour l’histoire de l’éducation et de l’enfance, et proposent également une iconographie très intéressante sur les lieux de justice et de peine. Nous sommes heureux de ce partenariat qui s’inscrit dans la volonté de valorisation de ses collections entreprise par le musée national de l’éducation depuis plusieurs années.

Bonne lecture !

Lire la lettre d’information

CLAMOR – La lettre d’info n°34

——————————————————————————

La lettre d’information n°34 – Avril 2020

——————————————————————————

Bonjour,
Cette lettre a été conçue dans les conditions particulières que nous connaissons tous.
Nous espérons que vous vous portez bien et nous formulons des vœux de santé pour vous et vos proches.
L’équipe du Clamor poursuit autant que possible son activité et nous avons le plaisir de vous présenter de nouvelles publications. Le musée virtuel vous invite également à redécouvrir, à votre rythme, ses expositions, parcours et visites de lieux fermés ou disparus, vidéos (mémoire de magistrats de la collection AFJH, mais aussi celles réalisées chez les experts du service parisien de l’identité judiciaire de la police scientifique).
Notez également qu’à titre exceptionnel et durant toute la période de confinement, les articles de notre revue sont accessibles en téléchargement gratuit au format PDF. Profitez-en !
Nous vous souhaitons de belles découvertes.

La rédaction.

Lire la lettre d’information.

CLAMOR – La lettre info n°33

——————————————————————————

La lettre d’information n°33 – Janvier 2020

——————————————————————————

Nous avons le plaisir de vous faire part de nos dernières publications.
Nous vous souhaitons une agréable lecture et de belles découvertes !
Bonne lecture.
La rédaction

 

Lire la lettre du mois de janvier 2020.

CLAMOR – La lettre info n°32

——————————————————————————

La lettre d’information n°32 – décembre 2019

——————————————————————————

Nous avons le plaisir de vous présenter les dernières publications de l’année sur la plateforme Criminocorpus. Nous vous souhaitons une belle fin d’année en vous donnant rendez-vous en 2020.

Bonne lecture !

La rédaction.

Lire la lettre du mois de décembre.

CLAMOR – La lettre info n°31

——————————————————————————

La lettre d’information n°31 – Novembre 2019

——————————————————————————

Nous avons le plaisir de vous informer que le CLAMOR – Centre pour les humanités numériques et l’histoire de la justice – a fait l’objet d’une convention entre le CNRS et le ministère de la Justice assurant un renouvellement de l’unité pour une durée de 5 ans.
Nous nous réjouissons également du succès rencontré par l’exposition « La science à la poursuite du crime » présentée aux Archives nationales à Pierrefitte-sur-Seine. Il est encore temps de vous y rendre et de prendre part à divers événements organisés autour de l’expo.

Nous vous laissons découvrir nos dernières mises en ligne.
Bonne lecture !

La rédaction.

Lire la lettre du mois de novembre 2019

CLAMOR – La lettre d’info n°30

——————————————————————————

La lettre d’information n°30 – septembre 2019

——————————————————————————

La rentrée est riche en nouveautés pour Criminocorpus. Signalons tout particulièrement l’inauguration de l’exposition « La science à la poursuite du crime », dont l’un des commissaires est Pierre Piazza, membre correspondant du Clamor. Cette exposition, pilotée par les Archives nationales sera visible jusqu’au 20 janvier 2020 sur le site de Pierrefitte-sur-Seine. Le Clamor en est partenaire et l’événement a reçu le label des 80 ans du CNRS. De nombreuses animations et conférences sont prévues autour de la police scientifique, son histoire et son actualité : c’est l’événement à ne pas manquer !

Sur le plan matériel, nous avons le plaisir de vous informer d’un grand changement : le Clamor, hébergé jusqu’ici à la FMSH, a rejoint le campus Condorcet. Nous remercions la FMSH d’avoir favorisé la naissance de notre unité sur Paris dans un site chargé d’histoire. Nos nouveaux locaux sont spacieux et fonctionnels et nous sommes désormais plus proches du ministère de la Justice. Cette lettre signale toutes les autres nouveautés à retrouver dans les rubriques du Musée et sur le site de la revue.

Nous vous souhaitons une bonne lecture !

La rédaction.

Lire la lettre de septembre 2019.

 

La science à la poursuite du crime Alphonse Bertillon, pionnier des experts policiers (exposition)

Les Archives nationales (site de Pierrefitte-sur-Seine) présentent en partenariat avec le CLAMOR une exposition consacrée à Alphonse Bertillon, du 14 septembre 2019 au 18 janvier 2020.
Divers événements seront également organisés autour de cette exposition notamment durant les Journées européennes du patrimoine et la Fête de la science.

  • Commissaire scientifique de l’exposition : Pierre Piazza, membre correspondant du CLAMOR

Présentation de l’exposition : Alphonse Bertillon (1853-1914) tient une place essentielle dans l’histoire des savoirs sur le crime. Établir avec certitude « qui est qui », photographier et cartographier méthodiquement les scènes de crime,

Photographie de l’installation d’un appareil photographique et d’une chaise de pose pour la production de clichés face/profil standardisés, tirée d’un album photographique destiné à l’Exposition universelle de Chicago (1893).
© Collection du Service régional de l’Identité judiciaire de la préfecture de police de Paris

collecter et analyser les moindres traces laissées par les malfaiteurs là où ils commettent leurs forfaits… Sherlock Holmes ainsi que les nombreux enquêteurs des séries policières et autres polars lui doivent beaucoup.
Rien ne semble échapper à ce fin limier qui, entre la fin du XIXe et le début du XXe Œsiècle, révolutionne les méthodes d’identification et influence les pratiques policières à travers le monde entier. Véritable pionnier de la police scientifique, il innove dans un nombre considérable de domaines : de la photographie judiciaire à la dactyloscopie, de l’administration des fichiers à l’expertise des traces d’outils utilisés dans les cambriolages, du repérage dans l’espace public de personnes recherchées par les forces de l’ordre à la graphologie.
Pièces de l’affaire Dreyfus conservées aux Archives nationales, photographies de scènes de crime et rapports d’expertise rédigés par A. Bertillon provenant des Archives de la préfecture de police de Paris, matériel utilisé pour relever les traces digitales et appareil photographique appartenant au service régional de l’identité judiciaire de la préfecture de police de Paris, cartes postales, lithographies, presse illustrée et caricatures issus d’une collection personnelle, meubles et instruments de mensuration conservés par l’École nationale de d’administration pénitentiaire, etc., l’exposition La science à la poursuite du crime présente plus de 200 objets et documents originaux de la fin du XIXe et du début du XXe siècle qui permettent de comprendre l’importance du « bertillonnage » et ses riches enjeux policiers, scientifiques mais aussi politiques.

 

L’exposition a reçu le label 80 ans du CNRS.

CLAMOR – La lettre d’info n°29

——————————————————————————

La lettre d’information n°29 – mai-juin 2019

——————————————————————————

Nous avons ces dernières semaines réorganisé la bibliothèque du musée pour améliorer l’accessibilité de documents parfois dispersés dans plusieurs collections. Ainsi une nouvelle thématique « Grandes affaires » donne accès à de nouvelles collections portant chacune le nom d’une affaire criminelle qui a marqué son époque. Chacune de ces collections rassemble tous les documents relatifs à l’affaire disponibles dans la bibliothèque. De même la création de quatre nouvelles collections dans la thématique « Prisons » a permis de rassembler des documents concernant Le Havre, Saint-Lazare, La Santé et le Cherche-Midi.
Découvrez également nos dernières mises en ligne.

Nous vous souhaitons une bonne lecture !

La rédaction.

Lire la lettre de mai-juin 2019

Rue du Cherche-Midi : 150 ans d’histoire pénitentiaire et de justice militaire (documentaire)

Annoncé lors de l’édition 2018 de la Nuit du droit, ce documentaire réalisé par Hervé Colombani sur une idée originale de Marc Renneville retrace l’histoire d’un site, la rue du Cherche-Midi à Paris, témoin de 150 ans d’histoire pénitentiaire et de justice militaire : de janvier 1800 où furent installés les conseils de guerre de la place de Paris à l’année 1966 où furent démolis les derniers bâtiments de la prison du Cherche-Midi pour permettre la construction de la Maison des Sciences de l’Homme.
À travers différents documents (plans, photos, témoignages et film d’archive), l’historien Jacky Tronel nous retrace l’histoire de ce lieu et des hommes célèbres ou inconnus qui y furent internés.

Voir la vidéo en ligne sur Criminocorpus.

CLAMOR – La lettre d’info n°28

——————————————————————————

La lettre d’information n°28 – Mars-Avril 2019

——————————————————————————

Notre colloque sur les complaintes criminelles qui s’est déroulé les 2 et 3 avril derniers sur les sites des Archives nationales et de la Bibliothèque nationale de France a été une belle réussite, tant sur le plan scientifique que de la convivialité. L’approche pluridisciplinaire a renforcé la richesse des échanges et les interventions musicales ont permis à beaucoup de découvrir enfin les airs et l’importance de l’interprétation chantée de ces complaintes qui nous apparaissent trop souvent comme des textes figés et répétitifs. Que les absents soient rassurés : le colloque fera l’objet d’une publication dans la revue de Criminocorpus et les musiciens ont été enregistrés. À noter sur les agendas : notre prochaine manifestation labellisée pour les 80 ans du CNRS sera l’exposition « La science à la poursuite du crime. Alphonse Bertillon, pionnier des experts policiers ». Cette exposition organisée par les Archives nationales sera visible du 14 septembre 2019 au 18 janvier 2020, sur le site de Pierrefitte-sur-Seine.

Nous vous laissons découvrir nos dernières mises en ligne. Bonne lecture !
La rédaction.

Lire la lettre du mois de mars-avril 2019.